Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #politique tag

Non à la Goudronnerie de Vinça, signez la pétition

Publié le par book catalogne

~~Signez la Pétition Non à la Goudronnerie de Vinça Plus de 900 signatures en ligne, plus de 3.500 sur papier… ci-dessous

diffusez autour de vous ! Nous, signataires, refusons la construction de la centrale d’enrobés à chaud prévue sur le village de Vinça

Ce projet à court terme, porteur de diverses pollutions (esthétique, olfactive, acoustique, de circulation routière, voire de santé publique) est également de nature à fragiliser durablement l’identité et l’avenir économique de la commune et de la Baronnie.

Par nos signatures de refus, nous souhaitons, pour la commune de Vinça et l’ensemble des habitants des villages environnants, permettre de:

◾Défendre le cadre de vie, le calme, l’agriculture biologique et raisonnée.

◾Préserver la santé des habitants et l’avenir économique de la région.

http://www.conflent-environnement.com/la-petition-non-a-la-goudronnerie-de-vinca/

 Non à la Goudronnerie de Vinça, signez la pétition
 Non à la Goudronnerie de Vinça, signez la pétition

Voir les commentaires

Empuriabrava se soulève hier contre la loi littoral

Publié le par book catalogne

Les protestations qui ont été vécues il y a cinq mois dans la marina de Santa Margarita de Roses se sont répétés  hier dans Empuriabrava.
 Environ 600 voisins de l'urbanisation de Castelló d'Empúries ont boycotté avec des sifflées l'acte de délimitation de l'espace du domaine maritime poussé par la Direction générale des Dépenses du Ministère de l'environnement. Les affectés, environ 3.000 propriétaires donc de  nombreux étrangers, considèrent que cette initiative "est une expropriation cachée".

L'espace de domaine public maritime  est le résultat de l'application stricte de la loi de dépenses, qui établit une frange de servitude de six mètres du bord de la mer à l'intérieur des parcelles.

Les voisins d'Empuriabrava n'expliquent pas qu’après 41 ans, après avoir payé tous les impôts et  que les amarres et les terrains situés près des canaux se composent dans ses écritures de propriété, l'État dit maintenant que cet espace ne leur appartient pas et que se sont  des simples usufruitiers.

La Generalitat n'approuve pas non plus le contrôle de Dépenses et, bien qu'elle reconnaisse que la délimitation doit être réalisée, elle affirme que les compétences pour l'exécuter sont les siennes.

http://www.castellodempuries.net/index.phpaction=detalle&modul=noticias&id_noticia=954&idSolapa=92

Voir les commentaires